La XIII-ème légion Index du Forum
 
 
 
La XIII-ème légion Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Hiérarchie et grades dans la XIII ème légion

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La XIII-ème légion Index du Forum -> Office de la XIII ème -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gidéon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 337
Flood:

MessagePosté le: Lun 24 Nov - 19:49 (2008)    Sujet du message: Hiérarchie et grades dans la XIII ème légion Répondre en citant


Hiérarchie et grades dans la XIII ème légion

Imperator

L’Imperator est le titre attribué aux généraux romains vainqueurs, lors de leur retour de campagne militaire. Dans la culture populaire attribué faussement au titre d'empereur romain. Le terme français empereur provient du mot latin imperator, lequel mot latin appartient à la famille de imperare (commander) ou imperium (commandement, pouvoir). Le mot imperator désigne un général victorieux ayant été acclamé par ses troupes et ayant ainsi eu droit au triomphe, accordé par le Sénat. Cependant, après le triomphe, en même temps que son imperium (pouvoir de commander les troupes), il devait déposer également son titre. Après Auguste, le titre est porté comme praenomen par tous les empereurs romains. De là découle le fait que le titre imperator devient essentiellement porté par l'empereur. Les généraux victorieux, même acclamés par leurs soldats, voient souvent cette acclamation être ajoutée à la liste de celles de l'empereur.



Le pouvoir de l'imperator est absolu, complet et illimité, sans partage et sans avoir à rendre des comptes.
Sa puissance est absolue et complète sur le champ de bataille. Il a droit de vie et de mort sur ses hommes.

Tribun

Les tribuns occupent différentes fonctions dans la Rome antique. Le terme viendrait de Tribu. Ce terme en français signifie aujourd'hui un orateur populaire et éloquent.Au tout début de l'histoire romaine, quand il n'y avait que trois tribus (selon la légende des Ramnes, des Tites et des Luceres), chacune d'elle était dirigée par un tribun, qui pouvait avoir un commandement militaire et contrôlait les finances. Le Tribunus celerum était, selon certains historiens, le commandant de la garde personnelle du roi et de la cavalerie, le tribun des celeres (Tribunus celerum). Par la suite cette fonction sera partagée en tribun curateur (curator tribus, origine de curateur) et en tribun du trésor ( tribunus aerarii). Le mot désignera ensuite couramment deux fonctions, les tribuns militaires et les tribuns de la plèbe.

Le tribun est un officier supérieur à pouvoir consulaire. Il excerce une magistrature suprême.
Il représente la plèbe et défend ses intérêts. Ils veille à l'évolution des institutions mises en place.
Il assume la fonction de chef du trésor, effectue la perception et dépenses et contrôle les soldes.

Centurion

Le centurion est un gradé de l'armée romaine antique. En latin, centurio.Il s'agit d'un officier qui peut (mais pas forcément) commander une centurie dans la légion romaine. Il y en avait 60 dans chaque légion. Celui de la 1re centurie, qui était le premier après les tribuns, s'appelait le centurion primipile. Les centurions avaient pour marque de leur dignité un cep de vigne.

Le centurion est un officier supérieur, un combattant expérimenté et valheureux.
Le centurion organise et dirige les troupes lors des raids. C'est également lui qui donne le signal d'attaque.

Décurion

Dans la Rome antique, un décurion est un officier subalterne de l'armée qui porte comme signe de leur rang un pugio ou une Dague.Si au départ le titre est lié à la division en Décurie, il désigna rapidement uniquement des officiers de cavalerie. Sous la république il a le même rang qu'un centurion, et commande une « turme » de cavalerie (32 hommes environ, puis 43 sous Claude). Sous l'empire, les décurions dirigent les turmes dans les unités auxiliaires: ailes, cohortes montées (equitata) et unités de gardes du corps (equites singulares). La cavalerie légionnaire est dirigée par des centurions.

En tant qu'officier, le Décurion doit faire preuve de bon sens et assumer consciencieusement les divers tâches dont il a la responsabilité .
Puisqu'il assiste le centurion lors des raids, une bonne maîtrise tactique lui est également nécessaires.

Prétorien

Dans l'Antiquité romaine, la garde prétorienne était une unité de l'armée romaine constituée de soldats d'élite initialement recrutés en Italie. Ces unités tirent leur origine du petit groupe d’hommes dont s’entouraient les magistrats républicains connus sous le nom de préteurs et leur nom du camp des légions romaines où était dressée la tente du commandant de la légion, le prétoire (latin : prætorium), quand ils partaient en campagne. C'est l'une des unités militaires les plus célèbres de l'histoire romaine.Durant la République romaine il n'existe pas de garde permanente chargée de la protection des officiers généraux. Mais certains officiers choisirent de s'entourer d'une garde de soldats pour assurer leur sécurité, donnant naissance aux premières « gardes prétoriennes ». En cas de bataille, elles interviennent comme une ultime réserve. Les consuls étaient d'ordinaire protégés par les licteurs, qui s'installaient également près de leurs tentes à l'armée.

Le prétorien est un membre reconnu de la légion, par ses pairs et par les officiers.
Il participe à l'économie de la guilde et ne rechigne pas lorsqu'une tache lui est confiée.C'est un bon élément sur qui l'on peut compter.

Légionnaire

La légion - legio, du verbe legere, lever (une troupe) - est l'unité de base de l'armée romaine de l'époque de la Rome antique jusqu'à la fin de l'empire romain.Les légions sont constituées de soldats citoyens, qui quittent leurs activités ordinaires pour défendre la cité. Le choix des citoyens devant constituer les légions est confié aux dieux, par tirage au sort. Lors du tirage au sort, chaque homme est appelé par son nom. Il sort alors des rangs, indique s'il peut ou non servir la légion cette année, donne son excuse qui est examinée immédiatement, et est acceptée ou non. Le tirage au sort continue jusqu'à ce que les légions soient au complet.

Le légionnaire n'assume aucune responsabilité pratique au sein de la légion, il n'as pas le devoir de participer aux frais et investissements de celle-ci.
Il complète le raid selon les besoins et reçoit du matériel en paiement de ses services. Il assume généralement seul son ravitaillement et l'entretient de son equipement.

Vélites

Les vélites étaient les fantassins légers des armées romaines antiques. Avant la réforme marianique, du temps où les légions étaient constituées de citoyens romains selon leur rang de richesse, les vélites étaient issus des centuries pauvres (moins pauvres, cependant, que les simples porteurs).En effet, chaque citoyen devait alors acheter lui-même son équipement ; celui de vélite était le plus économique, car il se limitait à une fronde ou quelques javelots. Les vélites ne portaient pas d'armure, tout au plus un bouclier léger. Ils avançaient en tirailleurs en avant des légions et ouvraient le combat avec leurs armes de jet, avant de se retirer derrière les fantassins mieux armés qu'eux pour le corps-à-corps. Sous la république et au début de l'Empire, chaque légion comptait 1 200 vélites.

Le Vélites n'assume aucune responsabilité pratique au sein de la légion, il ne participe pas aux frais et investissements de celle-ci.
Il complète le raid selon les besoins et reçoit du matériel ou de l'argent en paiement de ses services. Il assume seul son ravitaillement et l'entretient de son equipement.

Citoyen

Du sabin quiris désignant la lance, il finira par désigner en latin le «citoyen» (au pluriel quirites), car la citoyenneté romaine offrait le privilège de servir dans la militia («la milice», « l'armée»), notamment en tant que porteurs de lances et de javelots, lancearii et hastati.La citoyenneté romaine est définie en termes juridiques, le civis romanus dispose de droits civils et personnels. Les étrangers peuvent accéder à la société politique définie en termes juridiques. Pour les romains, la citoyenneté a une vocation universelle, sans critères d'origine éthnique.

Le citoyen est une réserve de personnages non joueurs mis à la disposition de la guilde. Posséder des citoyens peut être uen reconnaissance supplémentaire de loyauté vis à vis de la légion
Le citoyen peut à tout moment devenir le personnage principal dès lors que le joueur en fait la demande aux officiers, son personnage principal sera dès lors retrogradé et le citoyen en reprendra le grade d'origine.

Mercenaire

Le terme mercenaire décrit à l'origine toutes personnes offrant un service contre un paiement. A ce titre, le terme employé à l'époque se rapproche de celui de salarié et désigne la classe ouvrière qui n'a pas l'« initiative industrielle ». Le terme vient du latin mercenarius, lui-même dérivé du mot merces qui signifie salaire.« Article 47 - Mercenaires 1. Un mercenaire n'a pas droit au statut de combattant ou de prisonnier de guerre. 2. Le terme «mercenaire» s'entend de toute personne : a) qui est spécialement recrutée dans le pays ou à l'étranger pour combattre dans un conflit armé ; b) qui en fait prend une part directe aux hostilités ; c) qui prend part aux hostilités essentiellement en vue d'obtenir un avantage personnel et à laquelle est effectivement promise, par une Partie au conflit ou en son nom, une rémunération matérielle nettement supérieure à celle qui est promise ou payée à des combattants ayant un rang et une fonction analogues dans les forces armées de cette Partie ; d) qui n'est ni ressortissant d'une Partie au conflit, ni résident du territoire contrôlé par une Partie au conflit ; e) qui n'est pas membre des forces armées d'une Partie au conflit ; et f) qui n'a pas été envoyée par un État autre qu'une Partie au conflit en mission officielle en tant que membre des forces armées dudit État. »



Le mercennaire ne fait aps partie de la légion. Il fait parties des forces recrutées à la hâte afin de garantir les effectifs. Il ne possède aucun droit particulier.
Il complète le raid selon les besoins et reçoit du matériel ou de l'argent en paiement de ses services. Il assume seul son ravitaillement et l'entretient de son equipement.

* La partie en gras indique l'application en terme de jeux.





Dernière édition par Gidéon le Jeu 3 Sep - 06:11 (2009); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Nov - 19:49 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gidéon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 337
Flood:

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 06:42 (2009)    Sujet du message: Hiérarchie et grades dans la XIII ème légion Répondre en citant

Aaaaah, la partie la plus intéressante à présent.. Le GM !

En quelques mots, voici comment je vois les choses.

Le GM est avant tout un joueur, et le joueur une personne IRL. De ce fait, tout comme chaque membre de notre guilde, le GM n'est pas à penser en terme de personne morale, s'il vous plaît.  Evil or Very Mad  

Lui aussi joue pour retrouver les gens qu'il affectionne, pour se détendre et relever des défis allant du dernier raid 25 au loot du dernié petit patron level 15 qu'il cherchais depuis si longtemps !

Le GM est avant tout un modérateur, bien plus qu'un manager ! Il ne fais pas de commerce, ni n'entraine une équipe de football. Il évolue lui aussi au sein d'une communauté riche de personalités variées, humaine, et les dirigées toutes vers un but commun est déjà un petit exploît en sois qui lui demandera bien souvent de prendre sur lui, de couper son micro et de manger son clavier, de discuter sans réserve et sans relâche, ou de craquer une bonne fois, maudisssant le vil et l'infâme pour six génération, ou pleurant sur l'épaule de ses officiers Razz , dont l'amour déborde de bienveillance et d' abnégation... 
Bannir

Bref, son premier rôle est de modérer les relations sociale au sein du petit groupe organisateur, et au besoin de prendre partis afin de mettre fin à au conflict arbitrairement. Le management au sens propre est le plus souvent pris en charge par les officiers, qui font effet de tampon vis à vis du MG vers qui se tournent généralement toutes les frustrations et les doléances ( Autant que le manque de reconnaissance bien naturel et compréhensible, mais parfois injuste, des membres plus récents ou moins intégrés pour le travail effectué par les organisateurs depuis la création de la guilde, qui eux aussi ont le droit d'avoir des vacances et des loisirs IRL et in game qui leur sont propres ). Par ailleur, le GM peut parfois prendre de mauvaises décisions ou perdre momentanément sa motivation. Cela est parfaitement humain, et tout comme chaque membre de la guilde, il a le droit à l'erreur et au respect lorsqu'il dérape ( Bon, apres, si il a une peau de banane colée sous sa semelle.. changez de GM ... Mr. Green  )

Ensuite, il PEUT, si sa compétence et sa compréhension le lui permet, leader efficacement un raid, bien qu'il désignera la plupart du temps un officier compétent en la matière afin de se décharger de cette responsabilité fastidieuse. Il en va de même pour l'assignation d'un maître du butin.

Il prend plus ou moins la responsabilité des petits détails techniques constituants la vie de la guilde : Banque de guilde, site de la guilde et communication globale, organisation du calendrier des raid, etc. Ou désigne là encore un ou des responsables atittrés.

Bref, j'ose pousser un coup de gueule pour tout les GM du monde qui ne gèrent pas leur guilde comme une société mondialiste constituée de bots à son service...
JE SUIS PLUS QU'UN GM, je suis un être humaaaiiiiin Crying or Very sad


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:07 (2016)    Sujet du message: Hiérarchie et grades dans la XIII ème légion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La XIII-ème légion Index du Forum -> Office de la XIII ème -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com